Les recettes ont été réalisées le 5/02/06. Nous étions 8 participants, ce qui s’avère être un maximum pour cause d’espace nécessairement réduit dans une cuisine. (NB : si il y a rugby ce jour là, on peut prévoir d’être plus nombreux... n’est-ce pas jb ;-) ). Durée : environ 3h30, incluant la mise en bouteille des premières cuvées (le reste a dû être assuré par la propriétaire de la cuisine tard le soir et le lendemain ;-) ), le nettoyage du matériel et la première dégustation.

La dégustation a attiré 14 personnes quant à elle, ce qui est également en quelque sorte un maximum dans un salon de dimensions normales ! Très convivial et agréable. La révélation attendue n’est pas venue, donc pas de grosse surprise : Lokdal est toujours couronné roi du pocras, et décidément, l’eau de rose c’est mieux dans les Loukoums...

L’atelier a eu lieu le samedi 20 mai, de 15 h à 23 heures ( se rappeler de ne pas prévoir un atelier en soirée les veilles d’animations !). Nous nous somme réunis à 7 pour cuisiner, rejoins à 19h par une bande de gourmands pour finalement nous retrouver à 13 autour de la table.
Ce premier atelier de l’année, 3ème du nom, a eu lieu le samedi 28 octobre, de 15h à... oulah....tard (le temps de digérer un peu pour pouvoir se lever du canapé, en regardant le DVD de Kabahl) ! Nous nous sommes réunis à 9 pour cuisiner, rejoins par 3 goûteurs, pour partager un menu composé de :
Ce samedi 10 mars, nous nous sommes réunis à 10 cuisiniers et 4 goûteurs pour le 4ème atelier cuisine, le 1er de 2007. Nous avons privilégié la réalisation de plusieurs recettes en quantités inférieures, et cette fois nous n’avons pas eu trop de restes.
Ce dimanche 2 septembre 2007, nous nous sommes retrouvés à 14 cuisiniers et 17 goûteurs pour préparer la cuisine pour Exca est dans le pré, en l’occurrence plusieurs plats de tailliz (recette dans Atelier cuisine IV). Comme un plaisir ne vient jamais seul, nous en avons profité pour nous faire un petit repas médiéval tous ensemble
Ce 8 décembre 2007, nous avons concocté un menu résolument "exotique", avec des recettes issues principalement d’ouvrages de cuisine médiévale d’origine britannique et italienne. Le groupe des 17 cuisiniers et goûteurs était également différents des précédents, avec la participation de nombreux nouveaux Excaliburiens.

Nous nous sommes retrouvés le 1er novembre 2008 pour réaliser et déguster le menu suivant :

  • Hypocras blanc
  • Talmouses aux Porettes
  • Brouet de Carpe
  • Blanc manger de Perche
  • Porée de courge au miel et aux épices
  • Echaudées
  • Jonchée
  • Pomme rôtie à la dragée blanche
2 septembre 2007 - Atelier Cuisine V (préparation d’Exca est dans le pré)
Compte rendu de l’atelier cuisine V du 2 septembre 2007

Ce dimanche 2 septembre 2007, nous nous sommes retrouvés à 14 cuisiniers et 17 goûteurs pour préparer la cuisine pour Exca est dans le pré, en l’occurrence plusieurs plats de tailliz (recette dans Atelier cuisine IV). Comme un plaisir ne vient jamais seul, nous en avons profité pour nous faire un petit repas médiéval tous ensemble :

  • Cailles pourbouillies dans du lait
  • Potage de menus légumes
  • Poires à l’hypocras

CAILLES POURBOUILLIES DANS DU LAIT (2EME SERVICE)

Source : Histoire Médiévale

Ingrédients :

  • 1 l de lait (de brebis de préférence)
  • 4 bâtons de cannelle
  • 10 gousses de cardamome
  • 5 clous de girofle
  • 1 petite racine de galanga
  • 4 cailles
  • sel
  • 8 feuilles de laurier

Faire bouillir le lait avec les épices. Saler. Dès les premiers bouillons, plonger les cailles. Laisser cuire 10 minutes puis sortir les cailles et les égoutter. Sales et poivrer, envelopper les cailles de 2 feuilles de laurier et les mettre à rôtir au four.

Dégustation : Nous avons fait 6 fois la recette, mais nous n’avons pas autant augmenté les quantités de liquide et d’épices : 2,5l de lait de chèvre (nous n’avons pas trouvé de lait de brebis), 10 bâtons de cannelle, 20 gousses de cardamome, 10 clous de girofle, 30 cailles, 30 feuilles de laurier. N’ayant pas trouvé de Galanga, nous l’avons remplacé par 4 rondelles de gingembre (de la même famille) et une dizaine de graines de maniguette (pour le goût poivré). Pour la cuisson, comme les cailles étaient assez serrées, nous les avons laissées 45 minutes Th.7 (200° environ). Le résultat est excellent, les cailles fondantes et dorées à souhait. Comme une caille ça n’est pas gros, prévoir 1,5 à 2 pièce par personne.

Image hébergée par servimg.com

POTAGE DE MENUS LEGUMES (2EME SERVICE)

Source : Histoire Médiévale

Ingrédients :

  • 2 cuillères de graisse d’oie
  • 1 gros oignon
  • 4 petits navets ronds
  • ¼ de chou vert
  • 2 poireaux
  • ¼ de litre d’eau
  • ¼ de litre de vin blanc
  • 1 verre de lait entier (de brebis de préférence)
  • 10 g de gingembre en lamelles
  • 2 clous de girofle
  • 20 g de graines de coriandre
  • 0,5 g de safran entier

Dans une grande casserole ou un grand pot, faire chauffer la graisse d’oie. Peler, rincer et découper et lamelles les légumes. Jeter les légumes dans le pot et les faire revenir en remuant jusqu’à ce qu’ils soient bien saisis. Couvrir avec l’eau, le vin blanc et le lait. Saler et laisser bouillir jusqu’à cuisson complète des légumes. Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les épices.

Dégustation : Recette multipliée par 5, nous avons un peu modifié les quantités. Cela donne : du saindoux, 5 oignons, 17 navets longs, 1 choux blanc + 1 choux frisé, 2kg de poireaux épluchés, 75cl de vin blanc, 75cl d’eau, 5 verres de lait de chèvre (pour la même raison que les cailles), 30g de gingembre en lamelles, 8 clous de girofle, 60g de graines de coriandre, 1 g de safran en poudre. Résultat assez mitigé. Les légumes sont bien fondants, mais il faut faire TRES attention à la coriandre. Nous avons fait l’erreur de la mettre directement dans les légumes, ce qui fait qu’ il y a beaucoup de coriandre partout et c’est assez pénible à manger. Pour un parfum plus nuancé, il faut probablement réduire la quantité de coriandre, et surtout la mettre dans de petites gazes avec la girofle, pour les laisser infuser dans le bouillon et les retirer au moment de servir.

POIRES A L’HYPOCRAS

Source : http://www.medieval-moyen-age.net

Ingrédients :

  • Des poires fraîches ou en sirop
  • De l’hypocras

Si vous êtes limité dans le temps, il vaut mieux tricher un peu et prendre des poires au sirop. Les mettre à cuire dans l’hypocras 20 minutes. Si vous préférez prendre des poires bien fraîches (et c’est meilleur !), il faut les peler et les faire cuire entières dans l’hypocras à feu doux pendant une heure. Ensuite, il faut égoutter les poires et réduire à feu doux l’hypocras qui a servi à la cuisson. On sert les poires froides que l’on nappe généreusement avec l’hypocras. (tout n’est pas trop). Simple mais fichtrement bon ! Dégustation : Huuuummmm ! c’est délicieux ! Les poires sont bien rosées, et le sirop d’hypocras qui reste à la fin de la cuisson fait un nappage très beau et très parfumé, mais pas trop alcoolisé. Pour que toutes les poires baignent bien dans le bouillon, pour 20 poires nous avons mit 1l d’hypocras et 1l de vin rouge pour rallonger.

Compte rendu atelier n°5
Compte-rendu de l’atelier cuisine N°5 :
- Cailles pourbouillies dans du lait
- Potage de menus légumes
- Poires à l’Hypocras
Page publiée le 14 octobre 2007 par Cec .
[ propulsé par Spip | plan | fil RSS | espace privé ]