En date du 18 octobre 2010.
Conseil d’XK
^ News
16 décembre 2006 - Atelier maille ou recyclage de vieux bouts

Alors voici une petite idée d’atelier confection maille/costume pour cette année dans un style un peu détourné mais cela dépendra beaucoup des candidats.

Le but serait d’obtenir quelque chose de concret avec nos bouts de maillons à la sortie de l’atelier. C’est peut être utopique car qui dit assembler 2 bouts de maillons dit gros investissement de temps. Mais le problème vient peut être de la volonté de la plupart des gens qui se lancent dans ce type d’atelier à vouloir tout de suite réaliser un bel haubergeon. Tout ceux qui s’y sont essayé le savent, l’atelier maille n’est là que pour vous mettre sur les rennes et rien de plus, pour la suite il vous faut des tonnes d’heures (argg !!). Et si comme moi il vous reste un bout de maille inutile dans le coin du bureau (Dana je sais que tu fais parti du club) cet atelier est fait pour vous !!!

Bref je m’égare, mon idée c’est de partir d’un petit bout de maille pour faire des moufles de mailles ou encore pour les plus téméraires des gants de mailles. Ca ne vous paraît pas plus accessible tout de suite ? Et surtout réalisable dans le temps ?

Si on se penche un peu sur quelques représentations historiques on retrouve des traces intéressantes :

http://www.rose-epee.org/siecle/arme/epee29.gif

http://www.rose-epee.org/siecle/arme/epee39.gif

Maintenant, voici quelques modèles que l’on peut trouver à la vente sur le net :

http://www.medievae.com/images/armures-medieval/mailles/moufles-mailles.jpg

http://www.medievae.com/images/armures-medieval/mailles/moufles-mailles1.jpg

http://www.kovex-ars.cz/armoury/krouzkov/kz06.gif

Ces modèles me semblent chères (aux vues des matières premières) mais pire que tout, ne sont probablement pas très très adaptés à vos mains, donc pourquoi pas s’en faire soit même !

Alors que nous faut-il pour y arriver : 1 - quelques maillons, voir un bout de maille qui traîne (suite à une tentative de confection de haubert par exemple) par exemple 40 sur 20 maillons de superficie diamètre 8mm me semble convenir mais préférer un diamètre plus petit (6mm) si vous voulez que ça ai de l’allure (pas trop petit non plus). Je précise que la maille ne recouvrera que le dessus de la main laissant l’intérieur "cuir" pour avoir une bonne poigne sur nos épées. 2 - un bouts de cuirs souples et pas trop épais idéalement pour réaliser le gant en lui-même (j’amènerais un exemple de ce qu’il faut un soir), pour ça un passage à la vieille usine peut être d’intérêt, ou voir gants (ou moufles) assez costaudes comme on en trouve dans les magasins de bricolage pour les plus fainéants. 3 - du fil de fer plus mince ou du fil épais pour fixer le tout. 4 - du rembourrage pour l’intérieur des gants (laine, coton, ect...)

Cet atelier abusivement nommé "maille" se décomposerait en 2 temps qui ne sont pas forcement 2 séances bien que cela me semble d’intérêt : * On peut imaginer faire une 1ère séance confection du revêtement de maille pure, les 2 appliques, dans le style de l’atelier maille de l’année dernière (on a quelques machines et pinces disponibles à ma connaissance). * Puis une seconde séance couture sur cuir ou l’on assemble le tout : rembourrage, cuir et maille. C’est la partie la plus sympa.

Voilà voilà avant de discuter des moyens qui sont à notre disposition j’attends de savoir s’il y a suffisamment de monde intéressé par l’activité sachant que même s’il n’y a que moi (mais j’en doute) je me le ferais quand même vous offrant l’opportunité de venir assister à mon weekend de labeur.

P.S. : je précise qu’une fois la chose réalisée cela ne vous dispensera pas de la frappe confiance.

[Discussion sur ce sujet : http://excalibur-dauphine.org/forum/viewtopic.php ?t=342]

Page publiée le 13 décembre 2006
[ propulsé par Spip | plan | fil RSS | espace privé ]