Excalibur-Dauphiné

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Petit rappel sur le gambison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Excalibur-Dauphiné Index du Forum -> Combat : Techniques et matériel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Batmat
Archiduc de la Rhétorique Forumesque


Inscrit le: 06 Sep 2006
Messages: 3875

MessagePosté le: Mar 20 Oct 2015, 10:42    : Petit rappel sur le gambison Répondre en citant

Bonjour à tous, voici un petit topic pour faire des petits rappels sur le gambison : de quoi parle-t-on, comment peut-on le reconstituer, et des petits détails sur la fabrication / l'achat / l'utilisation en conditions réelles (combat et/ou porté sous une maille).

Origine : Il est rigolo de constater qu'une des premières fois où le terme gambison apparaît (sous la forme "ganbaison" ) c'est dans une version de ... La Geste de Jourdain de Blaye entre 1180 et 1200. On possède une relique datant de la même époque (1160-1270) provenant de l’Eglise de Bussy-Saint-Martin, dont je vous invite à lire le très bon article des guerriers du moyen âge ici :
http://www.guerriersma.com/contenu/Articles_tutos/manche_bussy/manche_bussy.htm

La manche en question est un hybride entre en gambison boudiné et un gambison multi couches, elle est fabriquée en coton, lin, et soie. Retenez bien qu'elle ne fait que 8mm d'épaisseur au maximum.

Globalement, on a deux approches pour reconstituer le gambison : le boudinage et le multi-couches, les deux modèles étant fermés devant.

Pour le gambison par boudinage,

Pour le gambison par multi-couches, allons faire un tour du côté de chez Fief&chevalierie qui a fait un classieux article dessus :

http://s419357288.siteweb-initial.fr/articles/un-gambison-de-la-fin-du-xiie-si%C3%A8cle/

Le gambison boudiné est plus classique, c'est celui que l'on trouve fréquemment dans le commerce. On trouve quelques photos de fabrication d'un gambison boudiné ici (on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même Very Happy )

http://excalibur-dauphine.org/forum/viewtopic.php?t=352&start=0


Il est à noter que l'on a de fortes présomptions que le gambison puisse être porté sous une maille mais que ce n'était pas toujours le cas. On a quelques iconos qui laissent apparaître le gambi sous la maille genre ça :

http://www.medievaltymes.com/courtyard/images/maciejowski/leaf10/otm10vc&d.gif


Pour avoir une idée de la résistance d'un gambison, je vous renvoie à un chouette article de fief & Chevalerie :

http://s419357288.siteweb-initial.fr/articles/des-tissus-protecteurs/

Bref, un gambison ca sert bien, surtout qu'au XIIIe siècle on aime bien se battre en mêlée entre fantassins et que l'aspect antichoc du gambison fonctionne très bien!


Passons maintenant à l'acquisition d'un gambison. Première option : le fabriquer soi-même. Il faut des compétences de base en couture, et entre 6 heures (multi couches) et 15 heures (boudiné) environ pour faire son gambison. Au niveau du coût cela dépend des matières premières, sachant bien entendu que coton<lin<soie, et que pour un même matériau le prix varie du simple au triple selon la qualité/historicité du tramage de l'étoffe. En partant sur du lin de bonne qualité industrielle et un boudinage en chanvre, on peut tabler sur un coût de 30€ pour un gambison boudiné. Le gambison multi couches revient plus cher, compter le double du prix pour un gambison qui aura entre 8 et 10 couches de tissu. Sur le gambison multi couches que j'ai fabriqué j'avais mis aussi deux épaisseurs de laine, facile à coudre et qui génère de l'épaisseur. Dans tous les cas un gambison multi-couches et au final plus fin qu'un boudiné et sera plus facile à porter sous un haubert.

Si vous souhaitez acheter un gambison, définissez d'abord votre besoin :

_Pour porter en apparât ?
_Pour utiliser en combat ?
_Pour porte sous une maille ?

Puis votre budget ! Compter 60€ pour un modèle de base boudiné, et jusqu'à 400€ pour un modèle fait main en soie/coton/lin.

Si vous souhaitez porter votre gambison sous une maille, les modèles fins sont les plus appropriés, par exemple ce modèle de chez Armedia :
http://www.armedia.fr/boutique/index.php?id_product=252&controller=product

(à noter qu'il n'y a pas 36 fabricants de gambisons, souvent les m^mes modèles se retrouvent dans plusieurs boutiques)


Les bonnes adresses ?

Royal factory fait des modèles solides et assez historiques, par contre ils sont un peu rigides, il faut bien les porter plusieurs fois pour les former :
http://royalfactory.md

Kokosh fait des gambison de très bonne qualité, cousus en machine ou à la main selon votre budget :
http://www.gambeson.pl/
Ils proposent des épaisseurs variables en plus.

Je déconseille fortement de passer par Steel Mastery qui propose aussi ces options, nous avons déjà testé l'envoi par correspondance avec eux et ça s'est avéré catastrophique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Batmat
Archiduc de la Rhétorique Forumesque


Inscrit le: 06 Sep 2006
Messages: 3875

MessagePosté le: Mar 20 Oct 2015, 10:55    : Répondre en citant

A noter que si le gambison ouvert (qui se ferme par devant) n'est pas historique pour du XIIIe siècle, il est très pratique pour être utilisé en entrainement (puisqu'il se met/enlève facilement). Préférez alors un modèle qui se ferme par lanière (=brandebourgs) car c'est modèles permettent d'ajuster la fermeture du gambison :



et de rendre un gambison mal coupé bien adapté à votre morphologie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Carolingien
Apôtre du Très Saint Verbiage Clavardeux


Inscrit le: 12 Déc 2006
Messages: 858
Localisation: In a galaxy far, far away

MessagePosté le: Mar 20 Oct 2015, 14:48    : Répondre en citant

Il est bien ce post!
J'ai particulièrement aimé le déterrage de topics et l'article de fief, même si les derniers essais réalisés par gilles en perforation par lance montrent plutôt les limites de ce genre de protection. S'ils font un article, il faudra le rajouter dans ce post pour le tenir à jour.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Batmat
Archiduc de la Rhétorique Forumesque


Inscrit le: 06 Sep 2006
Messages: 3875

MessagePosté le: Mar 20 Oct 2015, 16:38    : Répondre en citant

Yep, la lance rajoute une percussion violente, de plus le test de F&C est fait uniquement sur de la tranche. Sur une perforation de type lance ou flèche, le tramage et la résistance du matériau du tissu devraient être assez prédominants (la soie étant réputée pour être résistante à la perforation notamment).

P.S : c'est rigolo de déterrer un topic de 2007 ou je me lançais dans mon premier gambison avec les conseils avisés de Remi Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Excalibur-Dauphiné Index du Forum -> Combat : Techniques et matériel Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com