Excalibur-Dauphiné

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Liste de vocabulaire et de noms

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Excalibur-Dauphiné Index du Forum -> Histoire, langue et littérature
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Seb
Administrateur


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 2415

MessagePosté le: Mer 10 Juin 2009, 16:05    : Liste de vocabulaire et de noms Répondre en citant

Tiens ba la y'en a un [liste de vocabulaire] :

http://excalibur-dauphine.org/forum/viewtopic.php?t=604


[maj modo Juin 2012 : réduction des posts pour retrouver plus vite les infos suite à une demande de liste de noms et de vocabulaire]
_________________
Membre fondateur de la glorieuse TEAM SAUCISSON


Dernière édition par Seb le Jeu 03 Oct 2013, 18:33; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Feanrell
Grand Chef Chatoyant de l'Empire Virtuel


Inscrit le: 12 Oct 2008
Messages: 556
Localisation: Saint Etienne de Saint Geoirs

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2009, 10:06    : Répondre en citant

http://heraldry.sca.org/laurel/names/paris.html
pour les noms, merci à Lotus de la joieuse aguille
_________________
Laetitia - serial fileuse, grande dépeceuse de gibier, permacultrice en devenir
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Guibod
Grand Chef Chatoyant de l'Empire Virtuel


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 449
Localisation: St Etienne de St Geoirs

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2009, 10:31    : Répondre en citant

Bien, en fait, j'ai théorisé avec Feanrell, ce que je pense être la meilleure manière de faire de l'immersion historique orale sans pour autant faire preuve de non sens.

Déjà, Achille l'a bien prouvé dans son atelier langage, en France, seul l'Île de France parle le haut français. Autant dire, que si on voulait faire dans le 100% précis et historique, on devrait parler au mieux un patois bâtard du français propre à la région du Versoud.
Ensuite, à tenter qu'on parle le haut français, ben on ne prononce pas les "s" qui apparaissent partout. Dans l'idée, les "s" muets ont été petit à petit remplacés par les accents aigus, ou circonflexes. Donc c'est une connerie de les prononcer.
Tout ça pour dire que le mieux étant l'ennemi du bien, il m'apparaît absolument inutile de parler une langue qu'on ne maîtrise pas, et que le public ne comprendra pas.
Bon je vais pas m'appesantir sur un sujet que je ne maitrise pas non plus. Au risque de dire des bêtises plus grosses que moi. Et essayer d'aborder le sujet positivement.

Qu'est-ce qui fera que votre discours fera historique ? A mon sens l'utilisation de références médiévales dans le discours.
Déjà comme l'a suggéré Schlopsy, de parler au présent et de parler du futur (au délà de 1260) au conditionnel. Ca aide indéniablement à ancrer le personnage et marquer une différence entre un rôle et un acteur.

De même, essayer de ponctuer oralement son discours de termes et expression propre au contexte socio-culturel de l'époque. Vous le savez tous, à l'oral on agrémente nos phrases en justaposant ces expressions toutes-faites : les "tu vois", "... ce que je veux dire", "oui, mais", "je persiste et je signe", j'en passe et des meilleurs.
Le but c'est d'arriver à remplacer ces expressions contagieuses par des trucs équivalents mais vachement plus XIIIè. Des jurons, des références religieuses, des trucs du genre : "dame, oui", "par le sang bleu!", "tantôt", ... Je cache pas que je sèche. Mais dans l'idée ces expressions qui s'implante dans votre tête pour une période de temps plus ou moins longue sont souvent importée et pompée sur le discours d'autres personnes que vous côtoyez. J'imagine qu'il serait assez efficace lors de rencontres ou d'entrainement d'entretenir l'usage réflexe de ces ponctuations du discours.
Pour les étrangers comme Wilhelm, ou Ghor Bey le Selkjoukide, utiliser des termes super basiques dans la langue natale font encore mieux. Wilhelm aura ainsi tendance à remplacer : "monsieur" par "meneer", placer des astublief partout, ainsi que de saluer par un "goedendag".

Par ailleurs, d'employer autant que possible des termes techniques de l'époque, utiliser des mesures de l'époque et pas le système métrique. Je sais pour ma part que mon personnage parlera de distance de voyage de longueur de tissu, d'unités monétaires, je parlerai de lieues, d'aunes, de monnaie de Provins, quitte à paraphraser pour donner un référentiel au visiteur.
Par exemple : Voici une Demi-Aune de laine rouge d'Ypres, qui vous coûtera 3 écus de provins, ou 2 ducats de Venise. Cela doit bien représenter une saison complète de labeur pour un solide gaillard comme vous. (attention, j'ai pas encore fait les recherche concernant les ordres de valeur...)

De même les références au temps et aux saisons sont différentes et réellement rythmés par les activités agricoles et religieuses. Ainsi, vous pourrez vous plaindre de vous être couché après matine (minuit) et levé avant même l'angelus (levé du soleil). Il s'agit des offices religieux respectés par les moines. De même, se situer sur le calendrier par rapport aux semailles, moissons, fêtes religieuses.

Tout cela pour dire qu'en gros, c'est un effort de mimétisme au sein d'un groupe avec des expressions choisies puis intégrées à mesure par les autres. Je doute pas que c'est un effort à produire et qui prendra du temps à impregner tout le monde, mais le corolaire c'est que c'est tout simplement contagieux, donc facile. L'autre point important c'est d'utiliser également des référentiels typiques de l'époque, qui en plus de faire couleur locale aiguilleront certainement le public sur des questions qu'il n'avaient pas en tête. Genre, se dire que "être matinale" a peut être bien un rapport avec la matine des moines, que la camelote c'est une mauvaise imitation de camelin.

Alors, je me doute que je ressors des choses évidentes dans 90% de ce que je viens d'énoncer. Par ailleurs, j'ai bien conscience d'être un bleu qui théorise sans baptême du feu. J'espère que ma théorisation du sujet vous aura été utile. :p
_________________

CURSE ! DUCK OF DOOM You should know better than to pick a duck in a dungeon. Lose 2 Levels.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Guibod
Grand Chef Chatoyant de l'Empire Virtuel


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 449
Localisation: St Etienne de St Geoirs

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2009, 10:49    : Répondre en citant

Voilà, ce à quoi je suis également très TRES intéressé c'est de pondéré l'usage ou non d'une expression dans notre contexte XIIIè.

Et j'insiste à mon sens pour se contaminer les uns les autres avec des expressions qu'on pourra réutiliser par pur réflexe en animation. Quitte à contaminer autant le faire avec des expressions dont l'usage est validée mais suffit que quelques-uns prennent la tâche de dénoncer les expressions inexacte en main pour que le groupe intègre un phrasé correct et coloré. Smile
_________________

CURSE ! DUCK OF DOOM You should know better than to pick a duck in a dungeon. Lose 2 Levels.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
achille
Administrateur


Inscrit le: 10 Mai 2005
Messages: 1010
Localisation: Sous les copies, la plag... ah non, d'autres copies en fait.

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2009, 11:00    : Répondre en citant

Guibod a écrit:
(...)


+1.

Tout le monde ne se prendra pas au jeu d'emblée, il y a aussi dans l'assoc des gens qui sont là principalement pour le sport, et tout l'éventail des possibilités entre les deux. Mais il est fort probable que des expressions sympas puissent "prendre racine", au delà du cercle des historistes.

Sinon à Grenoble, on ne parle même pas un dialecte du français, mais divers dialectes du franco-provençal, une "vraie" langue représentée aujourd'hui par le savoyard, ou encore le romanche (Suisse).

Je vais voir de mon côté si j'arrive à faire un petit lexique d'expressions sympas, en essayant de distinguer le lexique noble/peuple/lettré (oui pour ce dernier il y a que moi que ça intéresse, et alors Razz). Si d'autres ont le temps de faire qq recherches de leur côté, l'ensemble n'en sera que plus riche Smile.

PS: je précise que sur l'ancien français, je suis probablement un peu plus compétent que la moyenne, mais vraiment pas de beaucoup. Donc vraiment, you are welcome.
_________________
Petulandum !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Guibod
Grand Chef Chatoyant de l'Empire Virtuel


Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 449
Localisation: St Etienne de St Geoirs

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2009, 11:16    : Répondre en citant

Schlopsy a écrit:
Excellent, tout ça !

dans le même ordre d'idée, la Mère Allizond de la taverne vendra l'hypocras 1 Ecu ou1/2 Ecu. Tout le monde aura compris qu'il s'agit respectivement d'1 € et de 50 cts...


Donc, oui pour la lisibilité c'est bien de dire 1euro = 1 denier d'or frappé à l'écu. Même si ça fait très cher ! Smile

Concernant les monnaies, c'est un sujet ULTRA bordélique. Parce qu'entre écu, ducat, sequin, denier, sous, livre, y a plein de système de valeur.
En clair, la livre > denier > sou : c'est l'argent.
L'écu (le denier d'or frappé à l'écu) est basé sur l'or, comme le ducat, le sequin, le florin (de florence).

De même, il existe plusieurs livres qui ne valent pas la même chose (dévaluation, mais aussi alliage moins bon). Ainsi selon la wikipedia :
Wikipedia, Livre a écrit:
Il existait sous l'Ancien Régime différentes livres en France, dont la livre tournois (c'est-à-dire de Tours), la plus couramment utilisée, et la livre parisis (c'est-à-dire de Paris). Quatre livres parisis valaient cinq livres tournois.


Bref allez voir la wikipedia là dessus : Catégorie monnaies du moyen-âge.

Ce qu'il faut transmettre au public sur le sujet de la monnaie c'est que l'ancien régime est merdique, que beaucoup de monnaies sont frappées et que les monnaies ne se valent pas. Qu'on a des monnaies en or, en argent et des alliages merdiques pour le reste.

Pour info histoire d'étaler ma science : on dit "être riche comme Crésus" à cause du roi du Lydie du même nom. Son autorité exploitait les gisement les sables aurifères de la rivière Pactole qui lui assurèrent une fortune colossale. Vous savez maintenant pourquoi on parle de toucher le Pactole. Smile
_________________

CURSE ! DUCK OF DOOM You should know better than to pick a duck in a dungeon. Lose 2 Levels.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ysobel
Archiduc de la Rhétorique Forumesque


Inscrit le: 11 Fév 2006
Messages: 4168

MessagePosté le: Jeu 20 Sep 2018, 15:35    : Répondre en citant

Un article sympa sur la diversité des prénoms au moyen âge :

https://www.francetvinfo.fr/societe/debats/jean-khaleesi-hapsatou-ce-que-les-prenoms-disent-de-nos-societes_2949155.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
_________________
Cec
Serial fileuse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Excalibur-Dauphiné Index du Forum -> Histoire, langue et littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com